Juillet 2021 : Présidence française du Conseil de sécurité

Au sein des Nations unies, c’est au Conseil de sécurité qu’incombe la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Ses décisions ont force obligatoire et s’imposent à l’ensemble des membres de l’ONU.

Le Conseil de sécurité est composé de 15 Etats membres : 5 permanents et 10 élus pour 2 ans.

Membre fondateur de l’ONU et membre permanent du Conseil de sécurité, la France joue un rôle moteur sur les sujets relatifs à la paix et à la sécurité, tant dans la rédaction des résolutions que de leur mise en œuvre, mais aussi pour promouvoir un multilatéralisme efficace.

JPEG

Le rôle de la Présidence du Conseil de sécurité

Chaque mois, l’un des pays membres du Conseil de sécurité assure la présidence, selon une rotation basée sur l’ordre alphabétique anglais des pays.

La France prendra la présidence du Conseil de sécurité pour le mois de juillet 2021, après l’Estonie, présidente en juin, et avant l’Inde, qui assurera la présidence en août.

La présidence joue un rôle essentiel au fonctionnement du Conseil de sécurité :

  • elle établit le programme de travail du mois
  • elle prépare et préside les réunions en assurant la bonne tenue des débats
  • elle rend publics les décisions, déclarations et communiqués de presse du Conseil.

A cet effet, la France et les autres membres de l’Union européenne au Conseil de sécurité, l’Estonie et l’Irlande, ont élaboré des bonnes pratiques communes à leurs présidences du Conseil de sécurité afin de promouvoir la transparence, l’interactivité et l’efficacité des travaux du Conseil de sécurité.

Par ailleurs, avec la pandémie de COVID-19, le Conseil de sécurité avait dû adapter ses méthodes de travail et ses sessions se sont tenues depuis mars 2020 par vidéoconférence. Avec l’amélioration de la situation sanitaire et l’assouplissement des mesures restrictives mises en place par la ville de New York, les travaux du Conseil de sécurité retrouvent progressivement une conduite normale. Après un système hybride en juin (vidéoconférence et présentiel), l’ensemble des sessions devraient se tenir de nouveau en personne dans la salle du Conseil de sécurité.

Nos priorités pour cette présidence

Pendant notre présidence, nous mettrons en particulier l’accent sur :

  • L’action humanitaire, avec
    - une réunion ministérielle sur la préservation de l’espace humanitaire, avec la participation du Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian
    - le renouvellement du mécanisme d’aide transfrontalier pour la Syrie
    - des consultations sur la situation humanitaire en Syrie
  • La paix et la sécurité en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, avec un accent particulier sur :
    - la Libye, avec une réunion ministérielle en présence du Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian
    - le Yémen
    - le débat ouvert sur le Proche-Orient
    - des consultations sur la Syrie (armes chimiques et politique)
    - le Liban

La présidence du Conseil sera également rythmée par le calendrier des échéances régulières et obligatoires comme les réunions sur la République démocratique du Congo, l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, la Colombie, le Darfour et Chypre, les renouvellements de mandats d’opérations de maintien de la paix (FNUCHYP), ou l’adoption d’autres textes.

Dernière modification : 23/07/2021

Haut de page