15 octobre : Journée internationale des femmes rurales

Tous les ans, l’Organisation des Nations unies célèbre la Journée internationale des femmes rurales le 15 octobre. Cette année, le thème est le « renforcement de la résilience face à la crise climatique des femmes et des filles en milieu rural ».

En cette Journée internationale des femmes rurales, il est essentiel de rappeler l’importance primordiale des femmes au sein des systèmes alimentaires, particulièrement dans les pays en développement.

JPEG

Les femmes représentent, en moyenne, 43 % de la main-d’œuvre agricole dans les pays en développement (FAO, 2011), un chiffre qui est encore plus élevé en Afrique et en Asie. Malgré ce fait, elles ont encore aujourd’hui moins facilement accès que les hommes aux ressources de production, aux services, aux technologies, aux marchés, aux actifs financiers et aux institutions locales. Les femmes maîtrisent les savoir-faire traditionnels contribuant à la bonne gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité. Ces connaissances leur permettent d’être des acteurs essentiels dans la lutte contre le changement climatique, bien qu’elles soient touchées plus fortement par ses impacts en raison de leur plus grande participation dans le domaine agricole.

Cette année, les femmes rurales font aussi face à la COVID-19 et ses conséquences économiques, sociales et sanitaires. Les femmes et filles rurales ont été touchées plus sévèrement par cette crise que les hommes. Un rapport de la FAO sur les effets sexospecifiques de la Covid-19 (FAO, 2020) souligne que la crise sanitaire a une incidence plus marquée sur les activités agricoles des femmes que sur celles des hommes. Les femmes sont également plus susceptibles à l’insécurité alimentaire et la malnutrition face à cette crise, notamment à cause d’une réduction d’accès aux aliments nutritifs et d’une diminution des capacités de production plus marquée que pour les hommes. Finalement, elles sont plus probables d’être impliquées dans les emplois informels ou précaires et ainsi plus exposées aux conséquences d’un ralentissement économique.

Cette Journée internationale des femmes rurales représente donc l’occasion de célébrer le rôle clé que les femmes et les filles jouent au sein de l’agriculture et l’alimentation dans les zones rurales, mais aussi de souligner qu’un soutien plus prononcé est nécessaire pour surmonter non seulement le changement climatique, les effets de la COVID-19 ainsi que les inégalités socioéconomiques.

En savoir plus sur les effets sexospécifiques de la Covid-19 dans d’agriculture, de sécurité alimentaire et de nutrition (pdf, 495 Ko)

Dernière modification : 16/10/2020

Haut de page